Commerce : les buralistes diversifient leurs activités face à la baisse du nombre de fumeurs

Publié
Commerce : les buralistes diversifient leurs activités face à la baisse du nombre de fumeurs
Article rédigé par
M.Zammit, G.Chaine, L.Maigrot - France 3
France Télévisions

Le métier de buraliste a beaucoup évolué avec la baisse du nombre de fumeurs. Pour ne pas disparaître et bénéficier toujours d'un coup de pouce financier de l'État, ces commerçants diversifient leurs activités. Cependant, l'aide de l'État prend fin en décembre.

Dans un bureau de tabac de Bourg-en-Bresse (Ain), l'ambition affichée d'un bureau de tabac est de devenir un commerce d'utilité locale. Olivier Bressoux vient de rénover son établissement. L'occasion pour lui d'ajouter de nouveaux rayons. Désormais, ses clients ne viennent plus uniquement pour le tabac ou les jeux d'argent. Le bureau de tabac propose ainsi des produits alimentaires, du café, des accessoires de téléphonie...

Une aide de l'État qui prendra fin en décembre

Pour ses travaux, Olivier Bressoux a reçu une aide financière de l'État, à hauteur de 30%. La condition : proposer d'autres services à ses clients. "J'habite à côté, donc ça dépanne toujours", explique une cliente. Autre nouveauté : le paiement de proximité. Les clients peuvent régler leurs factures d'eau ou de cantine, et même des amendes, directement en caisse. Se diversifier est une nécessité pour la profession : avec la hausse du prix du paquet, les ventes de tabac diminuent. La Fédération des buralistes de l'Ain appelle à maintenir le dispositif d'aide aux buralistes, car il prendra fin en décembre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.