Aides au logement : des baisses qui font polémique

Le gouvernement fait la chasse aux économies. Matignon a annoncé ce samedi 22 juillet la baisse des aides au logement : cinq euros en moins par mois et par foyer à partir du 1er octobre. Une mesure qui mécontente de nombreuses personnes.

FRANCE 2

Réduire les aides au logement dès la rentrée pour renflouer les caisses de l'État, cinq euros en moins par mois et par foyer, au moins jusqu'à la fin de l'année, cela représente une économie de 97,5 millions d'euros en 2017. La mesure aurait été votée sous le quinquennat précédent selon le gouvernement. "C'est un mensonge. Le gouvernement précédent n'a jamais décidé de baisser de 60 euros par an l'ensemble des APL des allocataires. C'est une opération de communication", affirme Christian Eckert, ancien secrétaire d'État au Budget.

"Choquant"

À gauche comme à droite, de nombreux élus dénoncent cette mesure. "On va réduire l'impôt de solidarité sur la fortune pour les plus riches, donc c'est tout à fait choquant, il y a une vraie injustice dans la politique de monsieur Macron", critique Florian Philippot, vice-président du FN. Même dans la majorité, certains députés s'interrogent sur les conséquences d'une telle démarche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aides au logement : des baisses qui font polémique
Aides au logement : des baisses qui font polémique (FRANCE 2)