Carrefour : la prime qui fat polémique

Les salariés de Carrefour viennent d'apprendre que l'ancien PDG, Georges Plassat, va recevoir près d'un million d'euros pour "bons résultats en 2017". Une décision difficile et à accepter alors que le groupe est en pleine restructuration.

France 3

Georges Plassat était le PDG le mieux payé du CAC 40. Il a quitté Carrefour en 2017 et, alors qu'il est à la retraite, s'apprête à recevoir plus de 800 000 € de parts variables. Au même moment, le groupe est sur le point de supprimer 2 000 emplois. Forcément, la nouvelle a du mal à passer pour les salariés.

Plus de 13 millions d'euros perçus en 2017

Joint par téléphone, Georges Plassat, visiblement agacé se dérobe. "Je n'ai pas de commentaire à faire", assène-t-il. Dans le dernier rapport financier de Carrefour, il est écrit que l'ancien PDG touchera une rémunération variable de 896 593 €, venant s'ajouter à tous les gains perçus en 2017 dont des indemnités de départ s'élevant à plus de 3 millions d'euros Il a ainsi perçu en un an plus de 13 millions d'euros. Un chiffre que le groupe Carrefour refuse de commenter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes vont faire leurs courses dans un supermarché Carrefour à Nantes (Loire-Atlantique), le 26 janvier 2018.
Des personnes vont faire leurs courses dans un supermarché Carrefour à Nantes (Loire-Atlantique), le 26 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)