Bordeaux : des travailleurs illégaux découverts sur un chantier de… l'Urssaf

L'activité de la société impliquée a aussitôt été interrompue sur le chantier.

Un panneau de l\'Urssaf à Paris, le 5 février 2014.
Un panneau de l'Urssaf à Paris, le 5 février 2014. (ERIC PIERMONT / AFP)

Des agents de l'Urssaf ont découvert deux travailleurs non déclarés sur le chantier de réhabilitation de leurs propres locaux, au siège régional de Bordeaux-Lac (Gironde), rapporte Sud Ouest mardi 14 juin. Ces deux salariés de nationalité italienne et originaires de Roumanie étaient employés par un sous-traitant spécialisé dans le domaine thermique.

La semaine dernière, des agents de l'Urssaf ont décidé de contrôler les papiers d'identité et les contrats de travail de la douzaine d'ouvriers qui s'activaient sur le chantier. A leur grande stupéfaction, deux salariés de 24 et 42 ans étaient en situation irrégulière.

Une enquête ouverte

"Même si elles disposent d'un établissement en Europe, les entreprises étrangères ne peuvent se prévaloir de la mesure de détachement dans le cadre de la prestation de service international, rappelle un agent de l'Urssaf à Sud Ouest. Les salariés doivent être déclarés dans un établissement français."

La direction de l'Urssaf Aquitaine a aussitôt fait cesser l'activité de cette entreprise sur le chantier. Une enquête a été ouverte pour déterminer si les pratiques frauduleuses de cette société étaient courantes.