Électricité : les fournisseurs d’électricité alternatifs, plus coûteux que prévu

Publié Mis à jour
Électricité : les fournisseurs d’électricité alternatifs, plus coûteux que prévu
France 3
Article rédigé par
G. de Florival, T. Maillet, F. Bazille, M. Anglade, J. Blondel, P-M. De la Foata. - France 3
France Télévisions

La facture d’électricité s’alourdit au fil des semaines pour tous les Français et encore plus pour les clients des fournisseurs alternatifs. L'ouverture à la concurrence devait permettre d'obtenir de meilleurs prix, mais la flambée des cours a changé la donne. Alors, faut-il revenir chez EDF et profiter des tarifs réglementés ?

Ils pensaient faire des économies en choisissant un fournisseur d’électricité alternatif, mais avec la crise sanitaire, leur choix s’est avéré beaucoup plus coûteux que prévu. En région parisienne, Laurent Ohanessian a fait les comptes. En un an, sa facture d’électricité a explosé. "J’en ai une qui est facturée à 71,89 euros et une seconde qui est à 102,02 euros, et celle-ci date du 5 novembre 2021", résume-t-il. 102 euros, soit 40 % d’augmentation en quelques mois.

Revenir vers un tarif réglementé

Car ce client n’est pas au tarif réglementé. Le prix qui lui est facturé dépend du cours du marché, aujourd’hui à un niveau jamais atteint. Alors tout est bon pour faire des économies. Même casse-tête pour Nadine Picot, qui fait quant à elle ses machines la nuit, pendant les heures creuses pour payer moins chère son énergie. Pour faire des économies, cette cuisinière a aussi changé de fournisseur d’énergie il y a un mois. Le prix de l’électricité a augmenté de 40 % sur les douze derniers mois, et cela pourrait continuer. Certains experts conseillent aux derniers clients de revenir vers un tarif réglementé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.