Hausse des salaires : le pouvoir d'achat a-t-il augmenté ?

Le pouvoir d'achat des Français a augmenté grâce à certaines mesures du gouvernement, notamment les baisses d'impôts concédées aux "gilets jaunes". Les entreprises ont elles aussi voulu jouer un rôle. Les explications du journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

Pour accompagner la décision du gouvernement de redonner du pouvoir d'achat aux Français, les entreprises ont également tenu à porter la main à la pâte en augmentant les salaires. "Cette année, les entreprises ont prévu d'être généreuses, selon une étude du cabinet Deloitte. Les augmentations de salaire atteindront en moyenne 2,4% pour les non-cadres et 2,8% pour les cadres, soit deux fois plus que la hausse des prix. Tout cela sans parler de la prime Macron, qui a été distribuée à 2 millions de salariés pour un montant moyen de 450 euros", explique le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures.   

Les plus gros salaires progressent plus vite 

"Ces augmentations de salaire plutôt généreuses interviennent après des années de rigueur. Depuis la crise de 2007, le salaire net n'a augmenté que de 0,3%, selon l'Insee. Ce chiffre médian cache des disparités. Si on regarde les plus bas salaires, les 10% les plus bas, l'augmentation est encore plus faible : +2,3%. À l'inverse, les plus gros salaires ont augmenté de 5%. Pour cause, les augmentations sont de moins en moins générales, mais de plus en plus individuelles. Un système qui profite aux cadres et aux qualifications les plus recherchées", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le salaire médian des cadres a augmenté en 2019 de 2,4% selon le baromètre annuel Expectra publié le 2 septembre 2019. 
Le salaire médian des cadres a augmenté en 2019 de 2,4% selon le baromètre annuel Expectra publié le 2 septembre 2019.  (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)