Infographies Comment le salaire minimum augmente dans plusieurs pays d'Europe

L'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni ont annoncé une progression importante de leur revenu minimum, en réponse notamment à l'inflation. Réduisant ainsi leur écart avec le smic français.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Une caissière dans un supermarché de Valence (Drôme), en novembre 2021. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS)

C'est une hausse inédite qui attend quelques pays européens. Pour l'année 2022, plusieurs gouvernements ont validé une augmentation importante de leur salaire minimum. Mais pas la France, alors même que plusieurs manifestations se tenaient partout dans le pays, jeudi 27 janvier, pour réclamer une progression des salaires et une amélioration du pouvoir d'achat. 

C'est en Allemagne que cette variation sera la plus forte. Alors que le salaire minimum n'a été introduit qu'en 2015 dans ce pays, il devrait connaître une augmentation de 25% d'ici octobre 2022, passant de 9,82 euros à 12 euros de l'heure. Au Royaume-Uni, cette hausse en 2022 devrait atteindre 7%, et un peu moins de 4% en Espagne. C'est la quatrième augmentation du salaire minimum espagnol sous le gouvernement de Pedro Sanchez, dont l'objectif est de porter ce revenu à 60% du salaire moyen d'ici la fin de la législature, en 2023. "Il n'y aura pas de reprise économique si elle n'est pas juste, si elle n'atteint pas toutes les couches de la société", a déclaré le dirigeant socialiste en septembre dernier.

Prévisions d'augmentation du salaire minimum dans plusieurs pays européens en 2022. (FRANCEINFO)

Mais en France, l'Insee a annoncé à la mi-décembre dernier que la revalorisation automatique du smic ne s'élèverait qu'à 0,9%, passant de 10,48 à 10,57 euros. Il avait déjà été augmenté de 2,2% le 1er octobre 2021 pour faire face à l'inflation, et Elisabeth Borne, ministre du Travail, avait indiqué le 16 décembre qu'il ne bénéficierait pas de "coup de pouce", au-delà de cette revalorisation automatique.

Le smic français stagne

Cette comparaison des salaires minimums de ces pays européens permet de se rendre compte de l'avance qu'avait la France sur la rémunération des salariés les plus précaires. Elle est depuis longtemps le pays qui a un des meilleurs salaires minimums du continent. Mais la France est peu à peu rattrapée par ses voisins.

C'est ce que montre le graphique ci-dessous, qui compare l'évolution du salaire minimum, rapporté au salaire médian de chaque pays. Pendant longtemps, la France a été le seul pays au-dessus de 60% du salaire médian. Mais depuis 2015, le Portugal, le Royaume-Uni et l'Espagne rejoignent progressivement ce seuil. Et les prévisions d'augmentation pour 2022 devraient réduire encore ces écarts.

Evolution du smic dans plusieurs pays européens depuis 2000. (FRANCEINFO)

D'après ces données de l'OCDE, entre 2010 et 2020, c'est l'Espagne qui connaît la plus forte augmentation de son smic : +45% en dix ans, la majeure partie de cette hausse étant intervenue depuis 2018 et l'arrivée du socialiste Pedro Sanchez au pouvoir. Les pays qui ont vu leur salaire minimum le plus augmenter sur la période sont ensuite le Royaume-Uni (+25%) et le Portugal (+23,4%). 

En décembre 2021, les 27 pays membres de l'UE avaient adopté une position commune sur de nouvelles règles européennes visant à améliorer les bas salaires, sans pour autant fixer un seuil minimum européen uniforme, ni obliger les six pays qui n'en disposent pas à en introduire un (Autriche, Chypre, Danemark, Finlande, Italie, Suède).

Répondre à l'inflation

Les annonces de forte revalorisation des salaires minimums allemands, britanniques et espagnols interviennent après deux ans de pandémie du Covid-19, durant laquelle de nombreux salariés précaires, dont certains payés au smic, ont été en première ou en deuxième ligne. Mais elles surviennent également dans un contexte de forte inflation.

En décembre, la BCE estimait l'augmentation des prix à 5% au cours de l'année 2021. Un record qui s'explique par une forte croissance des prix de l'énergie et par des pénuries sur les matières premières. Cette inflation élevée pourrait persister en 2022, la BCE tablant sur un retour à la normale en 2023 et 2024, avec une inflation autour de 2%. La France, elle, est moins touchée par l'inflation : elle était de 2,8% dans le pays en 2021.

Reste à savoir si augmenter le smic entraîne systématiquement une perte de compétitivité. "Lorsque vous augmentez trop le niveau du salaire minimum, vous courez le risque que les entreprises embauchent moins", déclarait sur BFMTV le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, en septembre dernier. 

"Face à la question des inégalités sociales et de la valeur du travail, les gouvernements sont davantage tentés de remettre à niveau le salaire minimum par rapport au salaire médian. Et ce, d'autant plus que les expériences américaine, sous Obama, et allemande, avec l'instauration d'un salaire minimum en 2015, n'ont pas eu d'effets indésirables sur l'emploi", expliquait Gilles Moëc, chef économiste d'AXA IM, interrogé par Les Echos. En revanche, rappelle BFMTV, l'augmentation du salaire minimum en Espagne en 2019 avait empêché la création de 90 000 à 170 000 postes et conduit à la destruction de 24 000 autres, d'après une étude de la Banque d'Espagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparités salariales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.