Démarchage par téléphone : les pratiques peu scrupuleuses des assurances

Les autorités financières alertent sur le démarchage abusif par téléphone. Les plaintes, notamment des personnes âgées se multiplient, particulièrement dans le secteur des assurances.

France 2

Certains courtiers intermédiaires d'assurances n'hésitent pas à vendre de manières abusives, des complémentaires santé ou des garanties hospitalisation par téléphone. Leur cible : les personnes âgées. Certaines sociétés peu scrupuleuses se font passer pour l'assurance maladie ou la caisse d'allocations familiales. Elles recueillent les informations utiles pour faire contracter une nouvelle assurance. La pratique est d'autant plus facile qu'un accord oral suffit, c'est une spécificité du secteur de l'assurance. Des personnes s'engagent donc sans s'en rendre compte.

Certains préconisent une confirmation écrite

La répression des fraudes condamne ces pratiques trompeuses. "Cela nécessite une très grande vigilance des consommateurs quand ils sont démarchés dans ce secteur-là (...) notamment si les personnes vous demandent des informations précises par exemple votre numéro de sécurité sociale", explique Loïc Tanguy, de la Direction générale concurrence, consommation et répression des fraudes. Pour mieux protéger les consommateurs, certains préconisent la vente en deux temps : par téléphone puis par confirmation écrite. De nouvelles règles pourraient être annoncées en septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Téléphone
Téléphone (France 2)