Bruno Le Maire reconnaît que la France ne tiendra pas son objectif de 2,3% de déficit public en 2018

Le ministre de l'Economie attribue cette révision d'objectif à la croissance plus faible que prévu et à la reprise de la dette de SNCF Réseau.

Bruno Le Maire, le 21 juillet 2018 à Buenos Aires (Argentine). 
Bruno Le Maire, le 21 juillet 2018 à Buenos Aires (Argentine).  (EITAN ABRAMOVICH / AFP)

En pleine présentation du budget 2019, le ministre de l'Economie Bruno le Maire a reconnu, lundi 27 août, que la France ne tiendrait pas son objectif de 2,3% de déficit public en 2018, évoquant un chiffre aux alentours de 2,6% — soit le niveau atteint l'an dernier. "Il n'y aura pas 2,3% de déficit en 2018", a-t-il admis lors d'une rencontre organisée par l'Association des journalistes économiques et financiers (Ajef), attribuant cette révision à la croissance plus faible que prévu et à la reprise de la dette de SNCF Réseau.

S'agissant de la croissance 2018, Bruno Le Maire a souligné que le consensus des économistes la situait à 1,7%, une "hypothèse qui semble raisonnable" mais que le gouvernement, qui tablait sur 2,0% depuis le printemps, ne retiendra définitivement que si l'Insee confirme mercredi le début d'année poussif de l'économie française.