Dans l'Est, les élus du Conseil régional vont voir leurs indemnités réduites

Le président de la nouvelle grande région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine va diminuer de 20% les indemnités des élus, dans une volonté d'exemplarité.

FRANCE 2

Philippe Richert (Les Républicains) a été élu ce lundi 4 janvier président de la nouvelle grande région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Cette région sera l'une des plus vastes de France depuis le redécoupage territorial. Et une décision forte va impacter les 169 élus, qui représentent 5,5 millions d'habitants.

Les indemnités des élus du Conseil régional - tous postes confondus - vont être réduites de 20%. Ils ne toucheront plus qu'environ 2 000 euros brut par mois, au lieu des 2 500 euros prévus par la loi.

"Ça va profiter à qui ?"

La décision du Philippe Richert fait l'unanimité, y compris au sein de l'opposition. "J'y suis très favorable pour une raison simple : c'était ma proposition pendant toute la campagne", déclare à France 2 Florian Philippot (FN), qui estime qu'il s'agit du "résultat de la pression du vote très élevé pour le Front national".

Les habitants, eux, s'interrogent tout de même sur cette mesure qui doit être validée le 25 janvier. "Ça va profiter à qui ?", se demande une Strasbourgeoise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tête de liste pour les élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Philippe Richert donne une conférence de presse le 7 décembre 2015 à Metz.
Tête de liste pour les élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Philippe Richert donne une conférence de presse le 7 décembre 2015 à Metz. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)