Cet article date de plus de neuf ans.

Danone va supprimer 900 postes dont 236 en France, selon les syndicats

Danone a annoncé mardi matin qu'il allait supprimer "environ 900 postes managériaux et administratifs", soit 10 % de ses effectifs cadres en Europe. Le groupe mise sur ces économies pour accélérer sa croissance et améliorer ses marges sur fond de baisse de la consommation européenne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Et maintenant Danone... Douze ans après son dernier plan social, le grand groupe alimentaire a annoncé mardi matin qu'il va licencier 900 de ses cadres en Europe. Ces emplois vont disparaître dans le cadre de son plan d'économies de 200 millions d'euros sur deux ans dévoilé en décembre 2012.

Parmi ces 900 suppressions réparties dans 26 pays européens, 236 devraient concerner la France, selon les syndicats de l'entreprise. Les détails pourraient être communiqués aux salariés lors d'un Comité de groupe France prévu mercredi, puis lors de comités d'entreprise dans les différentes filiales de Danone.

Ce plan, qui vise à faire face à la baisse de consommation des Européens, sera présenté aux organisations syndicales ce mardi. Il privilégiera "la mobilité interne et des départs volontaires ", a précisé le groupe alimentaire dans un communiqué. 

Un chiffre d'affaires record en 2012

Dans le même temps, Danone a livré également ses chiffres 2012. Pour la première fois, son chiffre d'affaires a dépassé le seuil symbolique des 20 milliards d'euros à 20,86 milliards, soit une progression de 5,4%.

Le producteur des yaourts Danette, Taillefine et Activia a aussi enregistré un bénéfice net quasi stable à 1,81 milliard d'euros. En revanche, la marge opérationnelle courante s'est inscrite en baisse de 0,5 point. Pour 2013, Danone vise une croissance de son
chiffre d'affaires d'au moins 5%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.