Cet article date de plus de trois ans.

La croissance française a atteint 1,9% en 2017, contre 1,1% en 2016, annonce l'Insee

Selon l'Insee, l'accélération de l'activité en 2017 s'explique principalement par l'investissement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans sa dernière de loi de finances, adoptée fin 2017, le gouvernement avait pronostiqué une hausse de l'activité de 1,7. (THOMAS SAMSON / AFP)

La reprise se confirme en France. La croissance du produit intérieur brut (PIB) a atteint 1,9% en 2017, avec un quatrième trimestre dynamique (+0,6%), annonce mardi 30 janvier l'Insee. Ce chiffre, conforme aux dernières prévisions, est de loin supérieur à celui de 2016, où la croissance économique avait patiné à 1,1%.

Selon l'Insee, l'accélération de l'activité en 2017 s'explique principalement par l'investissement : celui des entreprises a augmenté de 4,3%, après +3,4% en 2016, et celui des ménages a accéléré à +5,1% après +2,4% l'année d'avant.

Vers une légère baisse du chômage

Les dépenses de consommation, biens et services confondus, ont pour leur part progressé de 1,3% sur l'ensemble de l'année, malgré un ralentissement notable lors des trois derniers mois de l'année (+0,3% contre +0,6% au trimestre précédent).

Selon l'organisme public, cette tendance positive devrait se poursuivre en 2018 : il prévoit une croissance de 0,5% puis de 0,4% aux premier et deuxième trimestres, grâce notamment à la bonne tenue des exportations.

Le taux de chômage, un des points noirs de l'économie française, devrait dans ce contexte légèrement reculer, pour atteindre à la mi-2018 9,4% de la population active, contre 9,7% aujourd'hui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Croissance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.