La croissance française a atteint 1,9% en 2017, contre 1,1% en 2016, annonce l'Insee

Selon l'Insee, l'accélération de l'activité en 2017 s'explique principalement par l'investissement.

Dans sa dernière de loi de finances, adoptée fin 2017, le gouvernement avait pronostiqué une hausse de l\'activité de 1,7.
Dans sa dernière de loi de finances, adoptée fin 2017, le gouvernement avait pronostiqué une hausse de l'activité de 1,7. (THOMAS SAMSON / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La reprise se confirme en France. La croissance du produit intérieur brut (PIB) a atteint 1,9% en 2017, avec un quatrième trimestre dynamique (+0,6%), annonce mardi 30 janvier l'Insee. Ce chiffre, conforme aux dernières prévisions, est de loin supérieur à celui de 2016, où la croissance économique avait patiné à 1,1%.

Selon l'Insee, l'accélération de l'activité en 2017 s'explique principalement par l'investissement : celui des entreprises a augmenté de 4,3%, après +3,4% en 2016, et celui des ménages a accéléré à +5,1% après +2,4% l'année d'avant.

Vers une légère baisse du chômage

Les dépenses de consommation, biens et services confondus, ont pour leur part progressé de 1,3% sur l'ensemble de l'année, malgré un ralentissement notable lors des trois derniers mois de l'année (+0,3% contre +0,6% au trimestre précédent).

Selon l'organisme public, cette tendance positive devrait se poursuivre en 2018 : il prévoit une croissance de 0,5% puis de 0,4% aux premier et deuxième trimestres, grâce notamment à la bonne tenue des exportations.

Le taux de chômage, un des points noirs de l'économie française, devrait dans ce contexte légèrement reculer, pour atteindre à la mi-2018 9,4% de la population active, contre 9,7% aujourd'hui.