Les retraites complémentaires gelées en 2015

Au bord de la faillite, les caisses de retraite complémentaire ont annoncé le gel des pensions pour 2015. Les explications de France 2.

FRANCE 2

C'est une mauvaise nouvelle pour 12 millions de Français. Les retraites complémentaires des salariés et cadres du privé resteront gelées en 2015. Les deux caisses, AGIRC et ARCCO, sont au bord de la faillite.

Jeannine de Guillebon, infirmière libérale à la retraite touche 1 100 euros de retraite complémentaire chaque mois. Une somme qui représente deux tiers de ses revenus. Mauvaise nouvelle, cette somme sera gelée cette année. À 75 ans, elle se serre la ceinture : "Je m'en sors parce que je n'ai pas de fantaisie. Je ne vais jamais au cinéma", explique-t-elle au micro de France 2.

D'autres sont contraints de continuer à travailler même à 80 ans comme René- Jacques Arnaud, qui travaille "pour pouvoir survivre".

4,2 milliards de déficit

En 2013, le déficit des caisses AGIRC et ARRCO s'élevait à 4,2 milliards d'euros. Face à la faillite qui approche, le gel des pensions est inévitable depuis trois ans. Pour revenir à l'équilibre, des pistes sont envisagées comme le report de l'âge légal de départ à la retraite ou la hausse des cotisations des cadres. Patronat et syndicats se réuniront fin mars pour trouver un accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme entre au siège des organismes de retraites complémentaires, Agirc et Arrco, le 16 octobre 2012 à Paris.
Un homme entre au siège des organismes de retraites complémentaires, Agirc et Arrco, le 16 octobre 2012 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)