La police new-yorkaise évacue le campement d'Occupy Wall Street

La police new-yorkaise a commencé mardi l'évacuation des manifestants du mouvement Occupy Wall Street de leur campement de Zuccotti Park, qu'ils occupent depuis deux mois. 

La police de New York évacue mardi 15 novembre les manifestants du mouvement Occupy Wall Street qui campent à Zuccoti Park depuis près de mois. 
La police de New York évacue mardi 15 novembre les manifestants du mouvement Occupy Wall Street qui campent à Zuccoti Park depuis près de mois.  (LUCAS JACKSON/REUTERS)

Ils avaient prévu de faire fermer Wall Street jeudi 16 novembre pour célébrer leurs deux mois d'occupation ; ils doivent finalement plier bagage mardi matin. La police new-yorkaise a commencé à évacuer les manifestants du mouvement Occupy Wall Street de leur campement de Zuccotti Park

Les autorités demandent le départ des "occupants"

Le maire de la ville Michael Bloomberg a affirmé que les manifestants devaient "quitter temporairement" leur campement. Selon les "occupants", des centaines de policiers ont commencé mardi matin à les déloger. La veille, les policiers ont fait fermer le camp établi par les indignés d'Oakland, en Californie.

 

"Vous avez envoyé au monde un message fort, maintenant il est temps de rentrer chez vous", a déclaré le syndicat de police local dans un communiqué. "Si vous partez aujourd'hui, calmement, de votre plein gré, vous montrerez que vous respectez votre ville et ses habitants". La police a indiqué aux manifestants qui refuseraient de lever le camp qu'ils seront arrêtés, rapporte le New York Times.  "Tout doit être enlevé immédiatement. Si vous refusez d'enlever vos tentes et de partir, vous serez sujets à arrestation. Une fois que tout aura été enlevé, vous pourrez revenir", explique le message pré-enregistré diffusé par des hauts-parleurs. 

 

"Cela ne fait que commencer", a déclaré à l'AFP Mia Costa, une manifestante qui a quitté le square peu après l'ordre d'éviction. "Nous allons nous retrouver à Foley square", a-t-elle ajouté. 

Deux mois d'occupation

Dénonçant les inégalités sociales et l'avidité des banques, les manifestants se sont installés dans le parc new-yorkais le 17 septembre. Le mouvement a rapidement fait des émules aux Etats-Unis et dans le monde entier, mais semble s'essoufler ces derniers jours, notamment outre-Atlantique en raison de quatre décès survenus dans des campements.