Cet article date de plus de six ans.

Le nouveau coup de colère des éleveurs bovins

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Le nouveau coup de colère des éleveurs bovins
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis lundi matin, ils se relaient pour bloquer l'entrée d'une quinzaine d'abattoirs. Une façon de mettre la pression sur le gouvernement et les industriels, pour obtenir une hausse des prix de la viande.

France 3 s'est rendue devant un abattoir dans le Maine-et Loire. Il y a un mois, il était déjà la cible d'un blocage. Les éleveurs sont de nouveau passés à l'action depuis le 15 juin pour dénoncer la baisse du prix d'achat de leurs bovins. Un message fort à l'attention des transformateurs et des grandes surfaces qui écoulent 85 % de la viande en France. "Les grands distributeurs nous attendent au coin du bois. Ils savent qu'ils sont le passage obligé. Les Français vont majoritairement en grande surface pour leurs achats. Ils exercent une pression insoutenable sur les industries agro-alimentaires qui ensuite répercutent des baisses de prix sur leurs principaux fournisseurs, c'est à dire les agriculteurs", explique Christiane Lambert, vice présidente FNSEA.

"On ne peut plus tenir"

En seulement deux ans, le prix payé aux agriculteurs a diminué de 70 centimes par kilo de viande. "On ne peut plus tenir. On a des engagements", ajoute Alain Denieulle, président GIE, élevage Pays de la Loire.
Les éleveurs entendent maintenir la pression jusq'au 17 juin, date du nouveau tour de table au ministère de l'Agriculture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.