EDF : l'État s'engage à renflouer les caisses du groupe

Le pilier du nucléaire français est endetté et étranglé par les prix de l'électricité qui sont en chute libre en Europe.

FRANCE 2

Sauver EDF, au bord du gouffre financier, 4 milliards d'euros vont être investis dans le capital de l'entreprise, dont une partie par l'État. Cet argent, c'est la garantie pour l'électricien de mener à bien ses deux projets phares. La rénovation de son parc de centrales nucléaires, un chantier à 50 milliards d'euros. Mais aussi la construction de l'EPR de Hinkley Point en Angleterre : 23 milliards d'euros ont été investis et des développements sont espérés pour l'entreprise.

Trois milliards par l'État

Comment en est-elle arrivée là ? À cause des prix de l'électricité au plus bas face à une très forte concurrence au niveau européen. L'État va injecter trois milliards d'euros dans l'entreprise, en partie grâce à la vente de certains aéroports. D'autres actionnaires vont apporter un milliard d'euros. EDF s'engage à vendre 10 milliards d'euros d'actifs et réduire ses investissements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un logo EDF photographié dans un bâtiment du groupe à  Flamanville (Manche), le 28 septembre 2015. 
Un logo EDF photographié dans un bâtiment du groupe à  Flamanville (Manche), le 28 septembre 2015.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)