VIDEO. Moscovici sur les réformes : "On ne peut pas aller plus vite et plus fort"

Bruxelles s'apprête à donner un satisfecit à la France, mais devrait aussi mettre en avant que les réformes entreprises par Paris sont insuffisantes. Le ministre de l'Economie a reçu France 2.

FRANCOIS BEAUDONNET et BERTRAND CATRICE – FRANCE 2 BRIXELLES

La Commission européenne va livrer pour la première fois, vendredi 15 novembre, son "verdict" sur le budget 2014 de la France, avant qu'il ne soit voté par le Parlement français. Alors que Bruxelles s'apprête à donner un satisfecit global à la France, elle devrait aussi mettre en avant que les réformes entreprises par Paris sont insuffisantes. Pour Pierre Moscovici, au contraire, la "France ne peut pas aller plus vite et plus loin".

"La France se transforme aussi avec une réforme pour la compétitivité, la baisse du coût du travail et à travers le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE)", affirme jeudi le ministre de l'Economie et des Finances à nos confrères de France 2, à Bruxelles. "Nous le faisons avec notre propre modèle social auquel nous tenons, nous le faisons à un rythme élevé, mais en même temps en cherchant un consensus, un dialogue social, un consentement dans une société qu'on voit bien fragile", ajoute Pierre Moscovici.

Pierre Moscovici, le ministre de l\'Economie et des Finances, à la réunion de l\'eurozone, à Bruxelles, le 14 novembre 2013
Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et des Finances, à la réunion de l'eurozone, à Bruxelles, le 14 novembre 2013 (JOHN THYS / AFP)