Scandales à la Commission européenne : une Europe fragilisée

Après l'affaire Barroso, les révélations d'évasion fiscale au Luxembourg, certains dénoncent aujourd'hui la faute morale des élites.

France 2

La Commission européenne à nouveau dans la tourmente. Neelie Kroes aujourd'hui, Jose Manuel Barroso il y a deux mois et avant eux Jean-Claude Juncker. Ces dirigeants qui font scandale vont-ils achever l'Union européenne ? Il est reproché à Jean-Claude Juncker, l'actuel président, d'avoir favorisé l'évasion fiscale au Luxembourg quand il en était Premier ministre et à Jose Manuel Barroso d'avoir rejoint la très décriée banque d'affaires Goldman Sachs.

Aller plus loin dans la lutte contre les paradis fiscaux

Du pain béni pour les europhobes : "On ne changera pas ce système qui est pourri de l'intérieur. C'est un système de conflits d'intérêts, de corruption et qui est au service des grandes multinationales", assure Florian Philippot, député européen et vice-président du Front national. Les plus ardents défenseurs de l'Union craignent le "Tous pourris". Pour Pierre Moscovici, commissaire européen français, c'est d'abord la preuve que la Commission doit aller plus loin ans la lutte contre les paradis fiscaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, le 2 juin 2014 à Bruxelles (Belgique).
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, le 2 juin 2014 à Bruxelles (Belgique). (GEORGES GOBET / AFP)