Europe : le sommet européen suspendu

En direct de Bruxelles (Belgique), le journaliste Valéry Lerouge fait le point sur la suspension du sommet l'Europe.

FRANCE 2

Alors qu'il devait désigner les nouvelles présidences de la Commission européenne, du Conseil de l'Europe, de la BCE et de la diplomatie, le sommet de l'Europe a été suspendu lundi 1er juillet. "Après une nuit blanche et vingt heures enfermés à Bruxelles, les chefs d'État et de gouvernement sont ressortis sans accord", explique le journaliste Valéry Lerouge. Une indécision que déplore Emmanuel Macron.

Un parti de droite très exigeant

"Il a dit que cela donnait une image qui n'était pas la bonne", poursuit le journaliste. Mais "trouver cinq noms de dirigeants qui respectent le nouveau paysage politique européen, la parité hommes - femmes et l'équilibre entre l'est et l'ouest semble quasi impossible", analyse Valéry Lerouge. "Le Parti populaire européen, le parti de droite, qui est arrivé en tête des élections, même s'il a perdu beaucoup de voix, reste très exigeant. Les chefs d'État et de gouvernement ont prévu de se retrouver demain matin [mardi 2 juillet] ici", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue du Parlement européen à Bruxelles.
Vue du Parlement européen à Bruxelles. (NOÉMIE BONNIN / RADIOFRANCE)