Cet article date de plus de six ans.

Grèce : le Parlement vote un nouveau train de réformes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Grèce : le Parlement vote un nouveau train de réformes
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En direct d'Athènes, Alexia Kefalas fait le point sur la situation.

Ce mercredi 22 juillet, le Parlement grec devait voter un nouveau train de réformes. Des mesures demandées par les créanciers de la Grèce en échange de négociations sur un nouveau plan d'aide. À l'extérieur, des milliers de manifestants dénoncent ces nouvelles mesures d'austérité.
La semaine dernière, le Parlement avait adopté un premier train de mesures de rigueur grâce aux voix de l'opposition. Sur les 149 députés de Siryza, il y avait eu 39 défections. "Cette fois, Alexis Tsipras a multiplié les tractations. Il a même menacé de faire tomber le gouvernement si moins de 120 députés adoptaient le projet de loi de ce soir", rapporte Alexia Kefalas.

Un divorce acté

La prochaine étape, début août, sera beaucoup plus difficile, "car il s'agit d'un vote sur la réforme des retraites. Cet épineux dossier risque de lui coûter cher", poursuit le journaliste de France 3 avant de conclure : "Ce qui est sûr ce soir, c'est que le divorce entre Alexis Tsipras et son parti est acté. Il ne lui reste plus qu'à l'officialiser".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.