VIDEO. Les agriculteurs se mobilisent pour dénoncer les contrôles

Les agriculteurs français ont manifesté dans une centaine de villes, ce mercredi 5 novembre. Ils se disent incompris et accablés, notamment par les normes.

France 2

Plusieurs opérations coup de poing partout en France. Pour sensibiliser l'opinion publique partout dans l'Hexagone, les agriculteurs ont utilisé les moyens les plus spectaculaires. Une équipe de France 2 indique qu'à Toulouse, les exploitants ont notamment lâché des ragondins à l'intérieur de la cour de la préfecture. Des tonnes de fumier ont par ailleurs été répandues sur les routes, mais aussi sur le local d'Europe Ecologie-Les Verts.

À Marseille, la tension est montée d'un cran lorsque les manifestants ont bombardé de pommes les CRS et la direction générale de l'environnement. "On fait pas loin de 80 heures par semaine, pour un revenu qui est équivalent au SMIC, c'est un peu lourd", témoigne un exploitant au micro de France 2. Une agricultrice évoque quant à elle "le stress, qu'est-ce qui va se passer le lendemain", l'impossibilité de "faire des projets à long terme".

Une mission pour simplifier les contrôles

Les exploitants fustigent les normes administratives contraignantes et de plus en plus nombreuses. "Vous avez un mille-feuille qui commence à s'épaissir de plus en plus. Aujourd'hui, on a une indigestion", affirme un agriculteur.

À la suite de la mobilisation, Manuel Valls a annoncé le lancement d'une mission pour simplifier les contrôles en matière d'environnement auxquels sont soumis les agriculteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme ramasse des pommes de terre déversées par des agriculteurs en colère, place de la République à Paris, le 5 novembre.
Un homme ramasse des pommes de terre déversées par des agriculteurs en colère, place de la République à Paris, le 5 novembre. (THOMAS SAMSON / AFP)