Colère des agriculteurs : "15 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés demain", annonce le ministre Gérald Darmanin

Article rédigé par Clément Parrot, Fabien Magnenou
France Télévisions
Publié Mis à jour
Un blocage d'agriculteurs, le 26 janvier 2024, à Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines). (HENRIQUE CAMPOS / HANS LUCAS / AFP)
Le ministre de l'Intérieur a présidé une cellule de crise interministérielle afin d'étudier différents scénarios, aux côtés du ministre de l'Agriculture.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

"Il vaut mieux anticiper que subir." Alors que les agriculteurs annoncent vouloir bloquer Paris lundi, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a présidé à 18 heures une cellule interministérielle de crise pour anticiper les différents scénarios de la semaine, dimanche 28 janvier, a appris franceinfo auprès de la place Beauvau. Le ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, était présent à ses côtés. Suivez notre direct.

Un "dispositif défensif". Le locataire de la Place Beauvau a donné comme instruction de déployer un "dispositif défensif important afin d'empêcher tout blocage de Rungis, des aéroports d'Ile-de-France et prévenir puis interdire toute entrée dans Paris", précise cette source. Toutefois, "les forces de l'ordre doivent agir avec grande modération", ajoute le ministère, qui précise qu'elles doivent intervenir "en dernier recours" et "dans le seul cas où l'intégrité des personnes serait menacée ou les bâtiments ou biens publics ou privés" sont "exposés à de graves dégradations".

Bloquer Paris ne sert pas les "intérêts des agriculteurs", estime Marc Fesneau. Le ministre de l'Agriculture a exprimé ses doutes, dimanche, quant au blocage d'accès routiers à Paris annoncé par la FNSEA et les Jeunes agriculteurs samedi. "C'est un acte qui, à la fin, vient pénaliser principalement les Parisiens", a affirmé sur BFMTV Marc Fesneau, avant de poursuivre : "Bloquer l'ensemble de l'Ile-de-France, je suis pas sûr que ça va rendre service aux intérêts des agriculteurs".

Gabriel Attal reconnaît n'avoir "pas répondu" à "tout le malaise" de la profession. Le Premier ministre a reconnu, lors de son déplacement en Indre-et-Loire dimanche, qu'avec les "premières mesures" aannoncées vendredi soir, "on n'a pas répondu encore (...) à ce qui constitue le malaise et le mal-être de nos agriculteurs aujourd'hui". Gabriel Attal a également assuré que "d'autres décisions" seront prises "dans les semaines qui viennent".

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Ce direct est maintenant terminé. Voici les titres à retrouver sur notre page d'accueil :
    #AGRICULTURE Alors que plusieurs syndicats agricoles appellent à bloquer Paris à partir de demain, Gérald Darmanin annonce que 15 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisées demain pour empêcher que les tracteurs entrent dans "Paris et les grandes villes".
    • #ISRAEL_PALESTINE La réunion à Paris entre des hauts-responsables américains, égyptiens, qataris et israéliens sur un cessez-le-feu à Gaza a été "constructive", annonce le bureau du Premier ministre israélien, précisant qu'il demeurait "toujours des différends" entre les parties. Voici ce qu'il faut retenir de cette journée.
    • #HANDBALL La France est sacrée championne d'Europe après sa victoire face au Danemark (33-31). "On est hyper fiers de cette équipe magnifique", se réjouit la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra.
    • #FOOT Le PSG a été tenu en échec par Brest (2-2). Les Parisiens n'ont pas su garder leur avantage acquis en première mi-temps.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE L’agriculture biologique, qui devait être une source de renouveau, a également basculé dans la crise. À cause de l’inflation, les Français boudent les produits biologiques dans les rayons.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Voici les articles à ne pas rater sur notre site aujourd'hui :
    #AGRICULTURE Alors que le Premier ministre a annoncé une série de mesures pour apaiser la colère des agriculteurs, une partie des blocages se poursuivent. On fait dans le point sur les revendications des syndicats.
    • #RESEAUX_SOCIAUX Comment TikTok est "presque devenu un casino" avec ses matchs qui incitent les utilisateurs à dépenser toujours plus.
    #JUSTICE De l'empire romain à un procès pour recel, on vous raconte la folle histoire du trésor englouti du golfe corse de Lava.
    #ISRAEL_PALESTINE On se pose quatre questions sur l'UNRWA, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens qu'Israël veut voir disparaître.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE C’est un baptême du feu des plus rapides qui s’impose pour Gabriel Attal. Le nouveau Premier ministre fait face à la colère des agriculteurs. Depuis le début de cette crise, il a choisi d’être en première ligne. Décryptage.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Paris, Lyon… Quelle sera l’ampleur des blocages annoncés par les agriculteurs demain ? Des blindés de la gendarmerie sont prépositionnés autour du marché Rungis et des barrages prennent également forme autour de Paris. France 2 fait le point sur la situation.
  • Avatar
    Pierre Larrouturou
    député européen Nouvelle Donne Il y a 0 sec
    "Ça fait cinq ans que le taux de suicide augmente. (…) Ça fait cinq ans qu’on est dans une crise très, très grave pour plusieurs secteurs du monde agricole." 
    #AGRICULTURE Pierre Larrouturou assure sur franceinfo soutenir le mouvement des agriculteurs "sur le fond et sur la forme". Il se dit par ailleurs "scandalisé de l’incapacité du gouvernement à dialoguer".
  • Avatar
    Damien Greffin
    président de la FDSEA Ile-de-France Il y a 0 sec
    "Nous ferons le siège de la capitale tel que nous l’avons annoncé."
    #AGRICULTURE Invité du 19/20, le président de la FDSEA Ile-de-France, explique les raisons de cette mobilisation : "On ne choisit pas l'épreuve de force, on répond à Gabriel Attal (...). Le discours, tel qu’il a été perçu par les agriculteurs, était profondément empreint de mépris et d’incompréhension."
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    A 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :
    #AGRICULTURE Alors que plusieurs syndicats agricoles appellent à bloquer Paris à partir de demain, Gérald Darmanin annonce que 15 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisées demain pour empêcher que les tracteurs entrent dans "Paris et les grandes villes" et pour éviter les blocages du marché de Rungis et des aéroports francilien. Suivez notre direct.
    #ISRAEL_PALESTINE La réunion à Paris entre des hauts-responsables américains, égyptiens, qataris et israéliens sur un cessez-le-feu à Gaza a été "constructive", annonce le bureau du Premier ministre israélien, précisant qu'il demeurait "toujours des différends" entre les parties.
    #HANDBALL La France est sacrée championne d'Europe après sa victoire face au Danemark (33-31).
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE "Si on ne nous demande pas de charge particulière, il n’y aura pas de charge particulière", assure sur franceinfo le porte-parole SGP Police Ile-de-France. Alors que plusieurs syndicats d'agriculteurs appellent leurs membres à venir bloquer Paris et Rungis dès demain, le ministère de l'Intérieur a prévu un dispositif de sécurité important.
  • Avatar
    Gérald Darmanin
    ministre de l'Intérieur Il y a 0 sec
    "La première consigne est de garantir que les tracteurs ne rentrent pas dans les grandes villes."
    #AGRICULTURE "Il vaut mieux anticiper que subir", explique Gérald Darmanin au sujet du dispositif de sécurité.