Agriculture : les éleveurs interpellent à nouveau l'Etat

Ils ont bloqué des routes ce jeudi 21 janvier. Ils plaident pour un rééquilibrage des prix réservés aux agriculteurs.

FRANCE 2

Les éleveurs sont en colère et le manifestent. Dans la matinée, ils ont investi un rond-point près de la ville du Mans (Sarthe), bloquant la route. Outre la hausse des cours des productions, les syndicats agricoles réclament un engagement des distributeurs et des industriels pour un rééquilibrage des prix reversés aux agriculteurs. "L'état de détresse, il est là. Les gars, ils n'en peuvent plus, les trésoreries sont toutes négatives. Il n'y a pas une seule trésorerie positive dans les exploitations. Personne ne nous annonce une embellie, si on continue comme ça, on sera cinq, six fois moins au mois de juin prochain",  explique Thomas Blot, agriculteur.

Filière porcine

Plus tôt dans la matinée, les CRS ont débloqué dans le calme un autre barrage érigé à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), sur la RN12. Pour ces éleveurs, les mêmes angoisses face à l'avenir. Par exemple 20% des éleveurs de la filière porcine seraient contraints de mettre la clé sous la porte, étranglés par les dettes. La colère dure depuis des mois et les éleveurs attendent une réaction de l'Etat. En septembre dernier, les agriculteurs étaient déjà venus manifester à Paris pour tirer la sonnette d'alarme.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des éleveurs bloquent la RN 12 entre Rennes et Brest, près de Saint-Brieuc (Côtes-d\'Armor).
Des éleveurs bloquent la RN 12 entre Rennes et Brest, près de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor). (DAMIEN MEYER / AFP)