Airbus Helicopters : 582 suppressions de postes

C'est un coup dur pour les salariés d'Airbus Helicopters, 582 postes seront supprimés en raison de la baisse d'activité. 

FRANCE 2

Pas un rayon de soleil à l'horizon. Depuis plusieurs mois, les mauvaises nouvelles se succèdent pour le carnet de commandes d'Airbus Helicopters, au point que la direction vient d'annoncer la suppression de 582 postes, soit 6% des effectifs de l'entreprise. "L'information positive, c'est qu'il n'y aura pas de licenciements secs, ce sera des plans de départ volontaire", indique Sylvain Dolza, délégué syndical FO à Airbus Helicopters.

Des départs volontaires sur deux ans

Il y a tout juste deux mois, le ministre de la Défense se réjouissait pourtant d'un contrat de 30 hélicoptères avec le Koweït, qui renforçait disait-il la pérennité de l'emploi des usines de Marignane (Bouches-du-Rhône) mais cela n'aura pas suffit. Dans un secteur déjà morose, le leader mondial de l'hélicoptère aura encaissé la perte d'un potentiel marché de 3 milliards d'euros avec la Pologne. Les départs volontaires devraient s'étaler sur deux ans. Au regard du nombre de salariés en fin de carrière, la direction estime que ce plan devrait s'effectuer dans la douceur.

Le JT
Les autres sujets du JT