DIRECT. Crise financière en Chine : la Bourse de Paris termine en hausse de 4,14%, rebond général en Europe

Le ralentissement de la croissance chinoise et les risques qui pèsent sur l'ensemble de l'économie mondiale continuent de plomber les marchés asiatiques, mardi.

Un investisseur à Kuala Lumpur (Malaisie), le 25 août 2015.
Un investisseur à Kuala Lumpur (Malaisie), le 25 août 2015. (OLIVIA HARRIS / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

Au lendemain du "lundi noir" qui a touché les places boursières, les Bourses européennes enregistrent un rebond, malgré le nouveau plongeon de Shanghai à la clôture, mardi 25 août. Le ralentissement de la croissance chinoise et le risque induit pour l'ensemble de l'économie mondiale pèsent différemment sur les marchés.

Les Bourses européennes reprennent des couleurs. Après son plongeon de la veille, la Bourse de Paris a fini en forte hausse (+4,14%), tout comme Londres (+3,09%), Francfort (+4,97%) et Milan (5,86%).

La banque centrale chinoise (PBOC) a abaissé mardi ses taux d'intérêt, pour la cinquième fois depuis novembre, et abaissé les ratios des réserves obligatoires imposés à certains établissements financiers, une mesure censée leur permettre de prêter davantage.

Shanghai et Tokyo replongent à la clôture. La Bourse de Shanghai a clôturé mardi sur un plongeon de plus de 7%, après s'être déjà effondrée de 8,5% la veille. Quant à l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo, il  a rechuté de près de 4% à la clôture, retombant dans les affres de la veille malgré un rebond en fin de matinée qui semblait signaler un retour au calme des investisseurs.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BOURSE

22h06 : Wall Street finit une nouvelle fois en baisse. Pas de grosse dégringolade toutefois : le Dow Jones perd 1,17% et le Nasdaq 0,44%.

17h44 : Les marchés européens finissent en hausse au lendemain d'un "lundi noir". La Bourse de Paris finit en forte hausse de 4,14%, celle de Francfort à 4,97% et Londres à 3,09%.

14h36 : Le chiffre donne la mesure du "lundi noir". La dégringolade des Bourses mondiales, hier, a fait perdre virtuellement 124 milliards de dollars aux personnes les plus riches du monde. Ainsi, le milliardaire Wang Jianlin, l'homme le plus riche de Chine, a perdu 3,7 milliards en un jour.

13h30 : A partir de demain, le taux de prêts à un an, tout comme le taux des dépôts à un an, seront abaissés de 25 points de base, indique la banque centrale chinoise. La baisse des ratios des réserves obligatoires doit permettre aux banques de prêter davantage.

13h28 : Nouvel effort des autorités chinoises pour soutenir l'économie du pays : la banque centrale chinoise (PBOC) abaisse ses taux d'intérêt tout en réduisant les ratios de réserves obligatoires des banques.

12h27 : Rebond confirmé à la City et Paris : la Bourse de Londres accélère et prend plus de 3% actuellement. En France, le CAC 40 prend plus de 4%.

12h04 : "Je fais confiance aux autorités chinoises pour surmonter la crise boursière, elles ont les moyens d'agir."

Lors de son discours aux ambassadeurs de France, François Hollande ne s'est pas montré particulièrement inquiet face à la crise chinoise, qui affole les marchés boursiers.



(FRANCETV INFO)

11h48 : La croissance française pour 2015 n'est pas menacée par la crise chinoise, estime le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

11h14 : "L'économie mondiale se redresse, mais pas autant que nous l'espérions (...). De l'autre côté, il y a beaucoup de risques, et particulièrement la Chine aujourd'hui."

En déplacement à Berlin, Emmanuel Macron commente la crise chinoise qui a fait souffler un vent de panique sur les places boursières de la planète. Il estime que le ralentissement de la croissance de la Chine est un risque pour la reprise mondiale, et qu'il faut renforcer le couple franco-allemand.

10h46 : Le rebond se confirme un peu partout en Europe. La Bourse de Madrid prend plus de 3%. Elle est notamment soutenue par les valeurs bancaires. Hier, la place boursière de la capitale espagnole a perdu 5%.

10h17 : Après un léger rebond à l'ouverture, la Bourse de Paris prend plus de 3%.

10h16 : Comme les différentes places européennes, la Bourse d'Athènes rebondit au lendemain d'une journée chaotique. Elle prend plus de 5% après son ouverture.

10h08 : Dans le sillon des autres places européennes, la Bourse de Lisbonne rebondit de 3% peu après l'ouverture.

09h54 : La journée d'hier a fait perdre 124 milliards de dollars (107 milliards d'euros) aux plus riches du monde, rapporte Slate, citant Bloomberg (en anglais). "Vingt-quatre milliardaires ont perdu plus d'un milliard chacun", précise le site français.

09h34 : Au lendemain d'un lundi difficile pour les Bourses de l'ensemble de la planète, faisons un bilan des tendances à l'ouverture (ou à la clôture) :

Shanghai : -7,63% (à la clôture)
• : -3,96% (à la clôture)
Paris : +1,42%
rancfort : +1,74%
Londres : +1,49%
Milan : +2,01%

09h14 : Après avoir perdu 8,5% hier, la Bourse de Shanghai enregistre une nouvelle importante baisse : -7,63% à la clôture. Suivez la situation dans notre direct.

09h08 : La Bourse de Shanghai clôture sur un plongeon de 7,63%, sous la barre des 3 000 points.

09h07 : Comme celle de Paris, la Bourse de Londres rebondit à l'ouverture : +1,3% pour elle. Ambiance similaire à Francfort où le Dax prend 1,74% à l'ouverture.

09h04 : Après une ouverture en hausse (+1,70%), la Bourse de Paris gagne plus de 2%.

09h02 : La Bourse de Paris ouvre sur un rebond de 1,70%.

08h42 : "Cette crise est tout à fait relative (...). C'est un pays [la Chine] qui reste extrêmement dynamique."

La ministre de l'Ecologie estime que le vent de panique qui souffle sur les places boursières de la planète ne devrait pas durer et que la France n'est pas inquiétée.

08h19 : A Tokyo, le Nikkei rechute de 3,96%, après un éphémère rebond. "J'espère que les autorités chinoises vont prendre des mesures appropriées pour stabiliser l'économie, qui a un fort impact sur la croissance mondiale", a déclaré tout à l'heure le ministre des Finances japonais.

07h45 : Jean-Hervé Lorenzi est président du cercle des économistes, membre du directoire du groupe Rothschild France. Au micro de France info, il commente le début de crise boursière lié aux inquiétudes sur le ralentissement de l'économie chinoise. Le spécialiste se veut rassurant.

07h21 : "J'espère que les autorités chinoises vont prendre des mesures appropriées pour stabiliser l'économie, qui a un fort impact sur la croissance mondiale."

Le ministre des Finances japonais a réagi au lendemain du vent de panique qui a soufflé sur les places boursières, inquiètes quant au ralentissement de la croissance chinoise.

06h13 : Après la douche froide d'hier, la bourse de Shanghai (Chine) continue de chuter. Elle a ouvert ce matin en nette baisse(-6,41%). Mais après un peu plus d'une heure de séance, elle ne cédait plus que 4%.

A Tokyo, première place boursière d'Asie à ouvrir, on respire. Après une baisse de 4% à l'ouverture, le Nikkei progresse de 1,10% à la mi-séance.