Guyane : voyage tendu pour Emmanuel Macron

Le président a dû faire face à des mouvements de contestation en Guyane, où une partie de la population réclame plus de moyens.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Emmanuel Macron est en visite en Guyane et affiche sa fermeté malgré la tension sociale. Jeudi soir, la situation a dégénéré après une manifestation. Pour le président, il n'était pas envisageable de rencontrer ces manifestants.

"Vous aviez des gens qui sont violents, c'est-à-dire des délinquants. La République ne cède pas aux gens qui sont en cagoule", a déclaré le chef de l'État ce vendredi 27 octobre en conférence de presse.

"Je ne suis pas le père Noël"

L'accueil est moins agité à Maripasoula, au cœur de la Guyane amazonienne. Mais l'isolement, la pollution de l'orpaillage clandestin et l'afflux incessant de migrants déclenchent de nombreuses revendications chez les habitants.

Emmanuel Macron a répété à plusieurs reprises cette formule : "Je ne suis pas le père Noël, parce que les Guyanais ne sont pas des enfants." Le président a tout de même assuré que les engagements pris par l'État lors de la crise sociale du printemps seront tenus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse vendredi en Guyane.
Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse vendredi en Guyane. (FRANCE 3)