Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Maraîchage : Le Foll promet des "mesures concrètes et rapides"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE INTER
Article rédigé par
France Télévisions

Après la manifestation violente de vendredi, à Morlaix, le ministre a démenti agir sous la pression.

"Il y aura des mesures concrètes, immédiates, rapides et à la hauteur." Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, s'est engagé sur France Inter, mardi 23 septembre, à prendre des mesures pour les producteurs de légumes en difficulté, qu'il compte recevoir mercredi. Il a également évoqué de nouvelles mesures à l'échelle européenne, "pour réintroduire l'artichaut, le brocoli et le chou-fleur dans la liste des produits à aider".

Une réunion prévue depuis le 22 août

Les légumiers du Finistère-Nord ont manifesté violemment leur colère la semaine dernière, mais le ministre a nié agir sous la pression"Je ne peux entendre qu'il faut mettre le feu pour se faire entendre", a-t-il martelé, agacé. Il a assuré que la réunion au ministère avec les producteurs de Saint-Pol-de-Léon (Finistère) et ceux d'autres départements était prévue "depuis le 22 août" dans le cadre de la gestion des conséquences de l'embargo russe contre les produits agroalimentaires européens, notamment.

Cet embargo décrété dans un contexte de surproduction maraîchère et fruitière a contribué à l'effondrement des cours. "Si on ne se coordonne pas à l'échelle européenne, le risque d'avoir des chutes de prix est important, toutes filières confondues : fruits et légumes, viandes porcines et viandes bovines", a repris Stéphane Le Foll.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Bretagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.