Cet article date de plus de cinq ans.

Crise du lait : la Commission européenne débloque 500 millions d'euros

Pour lutter contre la baisse du prix du lait et la crise agricole, Bruxelles a annoncé une nouvelle enveloppe de 500 millions d'euros.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© AFP/Damien Meyer)

Face à la crise du monde agricole, la Commission européenne annonce 500 millions d'euros d'aide aux Etats membres. Cette nouvelle aide servira particulièrement  à soutenir le secteur laitier, à hauteur de 150 millions d'euros.

Miné par la surproduction et la fin des quotas au printemps 2015, les prix ont fortement chuté dans l'Union Européenne, forçant certains producteurs à vendre à perte. L'UE veut ainsi inciter le secteur laitier à réduire volontairement sa production.

A LIRE AUSSI ►►► Les producteurs de lait de Dordogne manifestent contre la baisse des prix

Les 350 millions restants seront versés aux Etats membres. L'Allemagne recevra 58 millions, la France, 50 millions, le Royaume-Uni, 30 millions. Les Pays-Bas, la Pologne et l'Italie font également partie des bénéficiaires. Chaque Etat gérera les aides reçues et pourra les compléter à hauteur de 100% pour aider les secteurs du lait, mais aussi celui des légumes ou de la viande porcine.

Copa-Cogeca, le principal syndicat européen d'agriculteurs, s'est félicité de cette mesure, mais attend de savoir "comment tous les agriculteurs auront accès au programme avec les mêmes conditions".

En septembre, la Commission européenne avait annoncé un premier paquet de 500 millions d'euros, mais la crise avait poussé les agriculteurs et les Etats membres à réclamer de nouvelles aides.

Stéphane le Foll, ministre de l'Agriculture : "Nous aurions souhaité plus"
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.