Covid-19 : l'Alliance du Commerce demande au gouvernement "d'être à la hauteur des aides" aux entreprises

Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce, demande que la "détresse des entreprises" soit prise "en considération".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bar café fermé à cause du coronavirus, le 18 février 2021 à Pontarlier (Doubs). (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

"Nous demandons au gouvernement d'être aussi à la hauteur des aides" aux entreprises, a déclaré jeudi 1er avril sur franceinfo Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce et délégué général de l'Union du grand commerce de centre-ville (UCV). Les nouvelles fermetures de commerces annoncées, "c'est le dernier coup de massue pour les commerces, c'est le plus violent et ce sera certainement un coup de grâce pour de nombreuses entreprises."

>> Covid-19 : suivez notre direct au lendemain des nouvelles annonces

"Il y a des trous dans la raquette. Il y a encore trop d'entreprises qui n'ont pas perçu d'aides, qui n'ont pas le droit au Fonds de solidarité et qui n'ont pas eu le droit à la prise en charge sur les coûts fixes", déplore Yohann Petiot, D'après lui, "il faut renforcer ces aides et les élargir pour que véritablement, toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, puissent en bénéficier. Malheureusement, le gouvernement n'a les yeux que vers les petites et trop de moyennes et grandes souffrent", estime celui qui représente le grand commerce de centre-ville.

Yohann Petiot demande que la "détresse des entreprises" soit prise "en considération. Ça passe bien sûr par les mots et ça passe aussi par les aides". Il souligne que la plupart des entreprises sont "plus fragiles en mars 2021 qu'elles ne l'étaient en mars 2020 lorsqu'elles sont entrées dans le premier confinement."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.