Consommation : la révolution des distributeurs automatiques

Publié
Pains, pizzas... La révolution des distributeurs automatiques
France 2
Article rédigé par
V. Frédéric, I. Delion, B. Six, M. Barrois, F. Guinle, O. Combe, M. Mouamma, E. Urtado - France 2
France Télévisions

Dans des zones désertées par les commerces, il est désormais possible d’acheter son pain dans des distributeurs, à toute heure de la journée. Ravitaillées en permanence, ces machines séduisent toujours plus de Français. 

À Chemilly, dans l’Allier, 630 habitants, pour acheter son pain depuis quatre ans ce n’est plus à la boulangerie, mais avec un distributeur automatique. "Cela ne remplace pas une boulangerie, mais avoir du pain frais tous les jours, c’est bien", estime une cliente. La machine propose du pain 24 heures sur 24. Dans la région, ces distributeurs se sont multipliés. Ils appartiennent tous à un boulanger. En plus de ses deux boutiques traditionnels, Thierry Breteau a installé 12 machines, dont la moitié dans des petits villages. 

"L’avenir c’est plutôt le distributeur automatique"

"Installé des boulangeries dans des zones rurales, c’est un investissement fort, pour une prise de risque maximale. Je pense que l’avenir c’est plutôt le distributeur automatique", estime le commerçant. Avec un loyer beaucoup plus faible et un seul employé pour gérer le ravitaillement de la machine, tout est rentabilisé. Il propose un seul type de baguette, vendu un euro pièce. En plus du pain, il existe aussi des distributeurs de plats préparés, de lait, et même de cuisses de grenouilles. Des machines proposent même des pizzas chaudes ou froides pour une dizaine d’euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.