Consommation : la fin des catalogues est-elle proche ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Consommation : la fin des catalogues est-elle proche ?
France 2
Article rédigé par
C. Tixier, C. Barbaux, B. Briffaut, F. Bohn, M. Félix, P. Crapoulet, J. Blondel, G. Vaudry - France 2
France Télévisions

L'enseigne de meubles IKEA a annoncé la disparition prochaine de son fameux catalogue. La marque suédoise n'est pas la seule à initier ce mouvement.

Dans les années 70, le catalogue était incontournable dans les foyers français, qui l'utilisaient pour acheter des vêtements ou encore faire sa liste au Père Noël. Pourtant, 50 ans après, certaines enseignes y renoncent. Dès l'année prochaine, fini le catalogue IKEA. À son apogée, 200 millions d'exemplaires étaient publiés, soit cinq fois moins qu'aujourd'hui.

Un enjeu financier

Mais pour certains, il reste indispensable, surtout à l'approche de Noël. "Chaque enfant m'a fait une liste en collant les photos de tout ce qu'ils veulent grâce au catalogue. Pour moi, c'est plus pratique", confie une femme. Pour une grande enseigne de jouets, l'enjeu est même financier. "Un jouet qui est dans le catalogue, c'est dix fois plus de ventes au moins qu'un jouet qui n'est pas dans le catalogue", explique Franck Mathais, porte-parole de JouéClub. Au total, un Français sur trois se sert encore du catalogue pour faire ses courses, mais le nombre d'exemplaires diminue car les clients se tournent vers Internet. De plus, la plupart des entreprises disent vouloir réduire leur empreinte environnementale et s'affranchir du coût de production du catalogue.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.