Cet article date de plus de six ans.

Consommation : la banane d'outre-mer bio a la cote

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Consommation : la banane d'outre-mer bio a la cote
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Avec son ruban bleu-blanc-rouge, elle symbolise la santé et le savoir-faire de la production française.

En Guadeloupe, les lézards et les colibris ont fait leur retour dans de nombreux champs où l'on cultive la banane. Et pour cause : depuis 10 ans, certains producteurs ont banni les pesticides pour proposer des bananes bio. 560 000 tonnes de ces fruits sont consommées chaque année en France. Une grande partie vient de Guadeloupe et de Martinique.

Pour mieux repérer les bananes françaises bio dans les étals, un ruban bleu-blanc-rouge a été créé. Et dans un supermarché de Coudekerque-Branche (Nord), il fait son effet. "Même si c'est plus cher, je les prendrai, c'est certain", assure à France 3 un client. Le concept de commercialisation est plus pratique. Il permet au consommateur d'éviter la pesée et contribuer à éviter le gaspillage.

Seulement 3% des bananes d'outre-mer ont le label bleu-blanc-rouge

Près de Dunkerque, ce nouvel emballage a permis l'embauche de 25 personnes dans un entrepôt. Et dans les travées du Salon de l'agriculture, on loue volontiers les saveurs et les vertus de la banane bio. A l'heure actuelle, moins de 3% des bananes d'outre-mer arborent le ruban tricolore. Revers de la médaille : elles sont plus chères que les bananes traditionnelles, de 15 à 20%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.