Consommation : l'inflation est au plus haut, la croissance n'augmente pas

Publié Mis à jour
Consommation : l'inflation est au plus haut, la croissance n'augmente pas
Article rédigé par
A. Hébert - franceinfo
France Télévisions

Pour les particuliers comme pour les professionnels, cette période d'inflation est un énorme frein à l'économie. Elle est due en particulier au conflit ukrainien, au Covid-19, mais aussi à la baisse de la consommation des ménages.

Les retombées de la guerre en Ukraine continuent d’affecter l’Europe et la France. Notre économie est en souffrance et deux chiffres le montrent : celui de l’inflation, à + 4,8% sur un an, du jamais vu depuis 1985, et celui de la croissance, au point mort. "0%, c’est la croissance au premier trimestre 2022. Cela signifie que l’économie française marque un cran d’arrêt. A cela, il y a plusieurs raisons, dont la guerre en Ukraine, le Covid-19, mais surtout la consommation des ménages, en forte baisse de - 1,7%", explique le journaliste Alexandre Hébert depuis la rédaction de franceinfo. "Dans le même temps, l’inflation est au plus haut, largement au-dessus de tout ce que l’on a pu connaître, y compris en 2009, au pic de la grande crise économique. Pour retrouver un tel niveau d’inflation, il faut remonter à 1985. Elle est cependant en dessous du niveau allemand, 7,4%, et de celui espagnol à 8,4%", poursuit-il.

+ 5,3% pour la viande

Cette inflation touche en premier lieu les ménages les plus modestes : "Le prix de nombreux produits de base a fortement augmenté, tels que l’huile, le café, le sucre ou encore le beurre. La plus forte hausse, 5,3%, concerne le prix de la viande. Les professionnels sont également touchés par ces fortes hausses. Ceux du secteur alimentaire mais aussi ceux du BTP. Reste à savoir quelles conséquences aura cette situation sur le PIB français à la fin de l’année", précise Alexandre Hébert. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.