Consommation : Carrefour fait la guerre à la "shrinkflation"

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Consommation : Carrefour fait la guerre à la "shrinkflation"
Article rédigé par France 2 - J. Van Hove, K. Douti, N. Salem, O. Sauvayre
France Télévisions
France 2
À partir du 11 septembre, Carrefour va coller des étiquettes sur certains produits pour dénoncer la "shrinkflation". Quelle est cette pratique ? On vous répond.

La bataille continue entre les industriels et les distributeurs, notamment quand il s’agit de "shrinkflation", c’est-à-dire de réduire la quantité du produit et d'augmenter son prix. Alexandre Bompart, le PDG de Carrefour, a décidé de prendre les devants. Invité de "C dans l’air", il a indiqué : "J’ai demandé à ce que dans tous les magasins, il y ait une étiquette sur les produits sur lesquels on a de la shrinkflation." Il n’hésite pas à donner quelques exemples. Un paquet de chips de la marque Lay's a diminué de 50 grammes, mais son prix au kilo passe de 9,67 euros à 12,08 euros.

"Il n’y a pas d’arnaque"

Les consommateurs commencent à remarquer la pratique. "J’ai toujours remarqué qu’avec cette marque-là, il y a plus d’air que de chips", plaisante un jeune homme. Selon le président des industriels, cette pratique est légale. Au micro de RTL, Jean-Philippe André assure : "Il n’y a pas d’arnaque sur ces produits-là. […] Je crois que le Conseil national de la consommation va être saisi pour voir comment on peut améliorer encore l’information du consommateur." En attendant, dès lundi 11 septembre, dans les magasins Carrefour, tous les produits concernés seront étiquetés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.