Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Quand les commerçants s'improvisent banquiers

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'équipe de France 3 s'est rendue dans une boulangerie atypique à Novillars qui joue également le rôle de distributeur de billets.
 

Munie d'un terminal bancaire, la boulangère peut se transformer en banquière en cas de besoin en liquidités. La commerçante peut donner entre 20 et 100 euros en espèces si le demandeur est client de la banque créatrice du programme.
 Anne-Sophie Richard, boulangère,  explique le fonctionnement au micro de France 3 : "Il n'y a pas du tout de point espèces ni de distributeur automatique. Il n'y a aucun service bancaire sur Novillars." Un service en demande dans certaines régions où les habitants peinent à trouver un point bancaire à proximité. "C'est vraiment très demandé de plus en plus. On est vraiment sur un service de proximité" ajoute la boulangère. 

Un service "gagnant-gagnant" 

En Franche-Comté, une soixantaine de commerçants sont devenus des relais de la banque coopérative, Crédit Agricole, qui a parfois du mal à installer des distributeurs à certains endroits. "C'est soumis à un certain nombre d'accords que nous n'obtenons pas toujours. Dans ce cas-là, c'est plus simple d’installer ce service chez un commerçant avec son accord. C'est un service gagnant-gagnant parce que nos clients seront satisfaits et que ça génère du flux pour le commerçant" explique David Nowicki, directeur général adjoint du Crédit Agricole de Franche-Comté.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Commerce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.