Suppression des panneaux publicitaires : les conséquences pour les petits commerçants

Depuis un mois, tout ce qui peut nuire à l'environnement ou à la sécurité routière doit disparaître dans les communes de moins de 10 000 habitants.

FRANCE 3

Une équipe de France 3 s'est rendue à Châteauneuf-sur-Isère (Drôme). Depuis le 13 juillet dernier, la loi sur les panneaux publicitaires qui date de 2010 s'applique. Elle a pour objectif de limiter la pollution visuelle engendrée par l'accumulation des enseignes aux abords des agglomérations de moins de 10 000 habitants.

Des clients plus rares

Résultat : Pierre Riffard, propriétaire d'un mini-golf, a dû enlever son panneau à l'entrée de la commune car il risquait une amende de 7 500 euros. Depuis, les clients locaux et les touristes sont beaucoup plus rares. "Tout le monde pense qu'on est fermé", commente le gérant au micro de France 3.
 
À Soyons (Ardèche), les gérants d'un parc de trains miniatures ont été plus malins. Ils ont installé un wagon en bord de route qui signale le lieu. Non scellé au sol, il passe entre les mailles de la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT