Cet article date de plus de cinq ans.

Marseille : le petit commerce en berne face aux centres commerciaux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Marseille : le petit commerce en berne face aux centres commerciaux
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le développement des grandes zones d'activité commerciale, multitâches et aux prix attractifs, cause la perte des commerces dits traditionnels. 

Anne Gilles a la mort dans l'âme. Depuis une semaine, son magasin de chaussures est en liquidation judiciaire. Le terme de 16 ans d'activité dans le centre-ville de Marseille. "En seize ans, on a gardé du personnel pendant dix, treize ans, donc on avait créé une vraie famille", confie la commerçante, émue. Ces deux dernières années, elle connaît une chute drastique de fréquentation et de chiffre d'affaires. Moins 60%.

Baisse de fréquentation due aux galeries commerciales

Autour de sa boutique, plusieurs rideaux de fer sont déjà baissés. Mécaniquement, ils font chuter la valeur commerciale de la rue. Une baisse de fréquentation due "à l'ouverture de plusieurs galeries commerciales avec des répliques du centre-ville", explique Jocelyne, commerçante. Partout en France, les commerces de centre-ville connaissent des difficultés. À Marseille, les commerçants espèrent une stratégie à long terme plutôt que des travaux sans concertation pour redonner vie au Vieux-Port.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.