Les Français ont cédé aux sirènes du Black Friday

Noël approche, mais avant les commerçants se frottent les mains avec le Black Friday, un week-end de soldes inspiré des États-Unis. En France, un consommateur sur deux a l'intention de faire des affaires à partir de vendredi 24 novembre.

France 2

C'est la journée la plus attendue par tous les acheteurs compulsifs. Le Black Friday fait de plus en plus d'adeptes. C'est une journée de promotions record dans les magasins et sur le web.

Cette opération commerciale importée des États-Unis depuis trois ans marque le pic des ventes de la fin d'année. Cette année, lors de ce jour des soldes exceptionnel, les Français devraient dépenser cinq milliards d'euros.

Stocks limités

En 2016, 21% des consommateurs avaient affirmé vouloir profiter de ce Black Friday. Ils seront 52% cette année. Le textile et l'électroménager arrivent en tête des intentions d'achat. Une journée à un mois de Noël pour profiter de bonnes affaires à condition d'être rapide, car les stocks sont limités.

Depuis quelques années, ce grand week-end d'achat est suivi du Cyber Monday, un lundi de rabais sur le net. Selon un sondage Médiamétrie, 79% des internautes comptent en profiter et seraient prêts à débourser en moyenne 187 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration 
Photo d'illustration  (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)