Cet article date de plus de deux ans.

La Grande Récré en redressement judiciaire: l'enseigne "était plus chère que ses concurrents" selon un spécialiste de la grande distribution

Le tribunal de commerce de Paris doit se prononcer jeudi sur la reprise de La Grande Récré dont la maison-mère a été placée en redressement judiciaire. Des difficultés liées à Internet et à la concurrence, selon Olivier Dauvers.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La maison-mère de La Grande Récré, Ludendo, est en redressement judiciaire depuis mars 2018 (MARC OLLIVIER / MAXPPP)

Les 2 500 salariés de la Grande Récré devraient être fixés jeudi 20 septembre. Le tribunal de commerce de Paris doit se prononcer sur la reprise de l'enseigne de jouets. La maison-mère, Ludendo, est en redressement judiciaire depuis mars 2018. Pour Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution, l'enseigne française "était plus chère que ses concurrents".   

franceinfo : La concurrence d'Internet est-elle la seule raison pour expliquer les difficultés de La Grande Récré ?

Olivier Dauvers : Il y a déjà un problème général qui touche toutes les enseignes quel que soit le secteur. Depuis une dizaine d'années, la consommation n'évolue plus beaucoup alors qu'on a toujours plus de magasins. Forcément cela crée un état de tension générale dans le commerce qu'on ne connaissait pas avant. Il y a une guerre des prix.

Pour les jouets, le contexte est un peu plus particulier. C'est plus difficile pour les magasins à cause de la concurrence d'Internet qui représente à peu près 20% du marché du jouet. Les plus faibles finissent toujours par céder d'abord. On en a deux sur le marché du jouet : Toys'R'Us et La Grande Récré qui chacun, pour des raisons différentes, sont dans la même position aujourd'hui, c'est-à-dire en très grande difficulté. Et puis il faut noter que La Grande Récré était une enseigne plus chère que ses concurrents.

La Grande Récré a commencé à vendre sur Internet en 2014. N'est-ce pas trop tard ?

Quels que soient le marché et le secteur, toutes les enseignes ont été plutôt en retard par rapport à Amazon ou autres géants du net comme le groupe français Cdiscount. Quand Internet représente 20% des ventes, cela veut dire qu'un jouet sur cinq n'est déjà plus vendu dans un magasin physique. C'est énorme. C'est l'un des premiers marchés où Internet est le plus performant. 

Comment expliquer alors que l'enseigne Joué Club se porte si bien ?

Il y a une différence d'organisation entre Joué Club et la Grande Récré. Pour faire simple, Joué Club est au marché du jouet ce que Leclerc, Système U ou Intermarché sont au marché de l'alimentaire. Ce sont des indépendants. Chacun possédant ses magasins qui sont regroupés dans une structure commune, une coopérative.

Quand un magasin est la propriété d'un indépendant, il va le gérer du matin au soir, tellement impliqué dans son affaire qu'il en devient meilleur et plus dynamique. Il y a une forme de proximité managériale qui fait que les indépendants se bougent davantage que chez les groupes classiques comme La Grande Récré. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Commerce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.