Conso : comment lutter contre la fermeture des commerces à la campagne ?

Dans les villages de la campagne française, beaucoup de commerces sont contraints de fermer. Simon Ricottier analyse ce phénomène.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En France, beaucoup de communes rurales sont concernées par la fermeture de leurs commerces. Sur le plateau du journal de 13 Heures, Simon Ricottier revient sur ce phénomène. "C'est un phénomène inquiétant : aujourd'hui une commune rurale sur deux n'a plus aucun commerce. Et la tendance s'accélère : chaque année, plus de 300 commerces de village mettent la clé sous la porte", annonce-t-il.

Solidarité et subventions

Quelques villages ont fait preuve d'inventivité pour sauver leurs commerces. "En Picardie, dans un village de 830 habitants, le maire a eu l'idée d'installer la cantine scolaire dans un restaurant menacé, le seul du village", détaille le journaliste. Et de poursuivre : "Dans l'Aveyron, un boulanger qui s'apprêtait à prendre sa retraite a monté une association. Une centaine d'habitants se relayent désormais pour vendre le pain bénévolement en attendant un repreneur. Les communes qui voient leur centre-ville se vider peu à peu peuvent se tourner vers l'État. Il existe un Fonds d'intervention pour la sauvegarde de l'artisanat et du commerce (FISAC) : les communes font un dossier et bénéficient de subventions. La démarche peut prendre plusieurs années, mais certaines communes ont pu profiter d'enveloppes de plusieurs millions d'euros pour le maintien, la création ou la modernisation des commerces".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les commerces du centre-ville de Cherbourg ferment les uns après les autres.
Les commerces du centre-ville de Cherbourg ferment les uns après les autres. (KATELL MORIN / MAXPPP)