Compétitivité : une nouvelle baisse de charges envisagée

Emmanuel Macron et son Premier ministre veulent exonérer les entreprises de cotisations sociales en espérant favoriser la création d'emplois.

Voir la vidéo
France 3

Édouard Philippe le confirme : une nouvelle baisse des charges est étudiée par le gouvernement. Il existe déjà un allégement pour les salaires jusqu'à 2,5 fois le SMIC. L'exécutif pourrait aller jusqu'à 3 fois le SMIC, l'équivalent de 4 440 euros brut par mois.

Objectif : améliorer la compétitivité des entreprises françaises pour les emplois qualifiés par rapport à ses concurrents. Un ingénieur débutant coûte en moyenne 5 100 euros par mois contre 4 300 euros en Allemagne.

Une mesure très coûteuse

Des charges trop élevées, dénonce le patron de l'entreprise Est Repro, Emmanuel Bader, pour qui c'est un frein à la croissance de son entreprise. Mais le gouvernement se montre prudent, car la mesure coûterait très cher : 2,9 milliards d'euros selon Les Échos. Il ne sera appliqué, prévient le gouvernement, que si les finances publiques le permettent.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entreprise Krys est l\'une des entreprises qui a bénéficié du crédit d\'impôts compétitivité emploi (CICE).
L'entreprise Krys est l'une des entreprises qui a bénéficié du crédit d'impôts compétitivité emploi (CICE). ( MAXPPP)