Commerces : les artisans boulangers en difficulté

De plus en plus d'artisans boulangers doivent fermer boutique face à la concurrence des grandes surfaces et des boulangeries de zone commerciale.

Cette vidéo n'est plus disponible

Les boulangeries ferment, les unes après les autres. Les liquidations judiciaires s’enchaînent dans les villages, après parfois de nombreuses années d'activité. En quinze ans, le Loiret seul a connu une baisse de 15% du nombre de ses boulangeries. Les fournées s’enchaînent à Montargis, mais le four ne fonctionne pas à plein régime : ici le chiffre d'affaires à baissé de près de 30% en 4 ans alors que les matières premières sont de plus en plus chères et les charges de plus en plus importantes. La faute aux centres commerciaux.

La concurrence des grandes surfaces

La concurrence se trouve à tous les rondpoints : plusieurs grandes enseignes de pain ont ouvert en marge de la grande distribution. Grandes surfaces ou grandes boulangeries à proximité. Ici, l'objectif est d'atteindre 4000 baguettes par jour fabriquées sur place : production industrielle, matériel dernier cri. Une seule sorte de baguette, une seule recette dans tous les magasins : la pâte est fabriquée ailleurs, en avance. Les matières premières proviennent du réseau, comme la farine discutée à un prix compétitif. Résultat : le cout de production est deux fois moins élevé que chez l'artisan et des promotions toute l'année. Chez l'artisan, 90 centimes, 50 centimes dans les grandes boulangeries, 32 centimes en grande surface. Impossible de rivaliser pour les petits artisans. 




Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration d\'une boulangerie.
Photo d'illustration d'une boulangerie. (MAXPPP)