Commerce : les caisses anti-fraude à la TVA font leur arrivée

À partir du 1er janvier prochain, tous les commerçants devront être équipés de caisses enregistreuses ultra-sécurisées. Toutes les opérations seront tracées.

FRANCE 2

Une caisse enregistreuse ultra-sécurisée qui trace toutes les opérations, à partir du 1er janvier, 500 000 commerçants assujettis à la TVA devront en être équipés. L'objectif est d'éviter que les commerçants ne fassent disparaître de leur comptabilité une partie des recettes en liquide. Le propriétaire de cette brasserie parisienne vient de commander les siennes. Coût total : 37 000 euros et tout devra être justifié.

Une fraude estimée à 10 milliards d'euros

"Chaque manipulation est enregistrée, on peut vraiment rien enlever", explique Étienne Gueraud, propriétaire de la brasserie. Le logiciel prévoit même les petites sorties de trésorerie nécessaires aux commerçants. L'idée de ces caisses ultra-sécurisées est d'éviter la fraude à la TVA estimée à 10 milliards d'euros au minimum. Fini donc les logiciels qui permettaient de modifier les commandes. Les commerçants qui ne seraient pas équipés des caisses certifiées par Bercy au 1er janvier 2018 risquent 7 500 euros d'amende et s'exposent à un contrôle fiscal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Systemes d\'encaissement sécurises pour les commerces de proximité - Nice, 18 janvier 2011
Systemes d'encaissement sécurises pour les commerces de proximité - Nice, 18 janvier 2011 (BEBERT BRUNO / SIPA)