Cet article date de plus de cinq ans.

Auvergne : le bistrot multifonction redynamise le village

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Auvergne : le bistro multifonction redynamise le village
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En Auvergne, le bistrot d'Alexandre Chopin est multiservice. Il a redynamisé la ville, pour le plus grand plaisir des habitants.

Pour continuer à exister, certains bistrots de campagne sont obligés de se diversifier. Au coeur de l'Auvergne, à Domaize, le bistrot Le Demezous fait de la résistance. Après deux faillites, le café, épicerie, dépôt de pain, presse et tabac a trouvé son homme-orchestre : Alexandre Chopin est derrière le bar depuis six ans.
 
Pour lui, tout est bon pour vivifier le village. Huit heures du matin : Alexandre est ponctuel et accueille ses premiers clients. Plombier-chauffagiste de formation, cet enfant du pays a décidé de changer de vie. "Quand j'ai ouvert le bar, je ne savais pas servir une bière. Mais quand j'ai vu le commerce à l'abandon, je me suis dit que c'était le moment ou jamais, il fallait que j'essaie de redonner de la vie au village", déclare-t-il à France 3.

Épicerie d'appoint

Propriétaire des lieux, la mairie lui fait confiance et propose un bail à prix modique. Les anciens ne sont pas en restent. Quelques minutes au bar, c'est aussi l'occasion de tromper la solitude. Mais Alexandre est obligé de se diversifier pour s'en sortir. Quelques étagères, un frigo, une épicerie d'appoint, de quoi parer au plus pressé.
 
Et l'homme ne fait pas que dans l'alimentaire. Le vendredi soir à la tombée de la nuit, le bistrot se transforme en salle de concert, ouverte aux musiciens. Les gens se pressent alors dans son bar. Cette affluence lui permet de se sortir un salaire de 450 euros par mois et surtout, de faire vivre Domaize, tard dans la nuit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Commerce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.