Ces maires confrontés à la baisse des dotations de l’État

Tous bords politiques confondus, les maires vont défiler samedi 19 septembre contre la baisse de leurs budgets.

FRANCE 2

11 milliards d'euros de moins : c'est le montant total de la baisse des dotations de l’État aux communes qui va se poursuivre dans les années à venir. Pour les maires, les conséquences sont dures.

Jean-François Mathieu administre la commune de Saint-Geyrac, en Dordogne. Cette année déjà, la baisse des subventions est de 5 100 euros. L'élu avait un projet ambitieux de médiathèque. Il est contraint d'y renoncer.

"On va toucher qui ? Le citoyen"

Pilar Chaleyssin, elle, est la maire d'Aubais dans le Gard. Son budget a déjà été réduit de 80 000 euros. Comme elle ne peut diminuer les salaires, elle a dû faire des choix dans les travaux à mener dans sa ville : elle a privilégié les travaux de sécurité.

"La solution de facilité, c'est d'augmenter les impôts. On va toucher qui ? Le citoyen. C'est ce qu'on se refuse à faire", déclare Pilar Chaleyssin à France 2. Seul coup de pouce prévu par l’État : un fonds spécial pour les communes surendettées.

Le JT
Les autres sujets du JT