Centres-villes : comment ils se redynamisent

De nombreuses villes, à l'image de Gap (Hautes-Alpes), renaissent économiquement. L'institut Procos vient de publier son palmarès des centres-villes les plus dynamiques. Le point sur le classement avec Justine Weyl en plateau.

France 2

Lyon (Rhône) est la métropole qui arrive en tête du classement Procos des centres-villes les plus dynamiques. En ce qui concerne les villes moyennes, il s'agit d'Amiens (Somme). Enfin, pour les petites villes, c'est Compiègne (Oise). "L'institut récompense aussi les villes qui se sont le plus dynamisées, qui ont le plus progressé ces dernières années", rappelle la journaliste Justine Weyl. C'est le cas de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), d'Annecy (Hautes-Savoie) et de Gap (Hautes-Alpes).

Les bonnes idées à appliquer

Strasbourg (Bas-Rhin), Quimper (Finistère) et Vichy (Allier) voient eux leur lutte contre la désertification saluée par l'institut. "Strasbourg cherche à faire revenir des médecins dans l'hypercentre de la ville", explique Justine Weyl. Un bon point pour la ville alsacienne. D'autres villes misent sur les commerces. C'est le cas d'Annecy (Haute-Savoie) qui subventionne les bouchers, ou de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) qui fait renaître les halles gourmandes. L'implantation de grandes marques est également un plus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre historique de Lyon est à l\'image de son histoire : dense et diversifié. Fondé par les Romains en tant que capitale des Trois Gaules au Ier siècle avant J.-C., le centre de la ville recèle de nombreuses fontaines et monuments.
Le centre historique de Lyon est à l'image de son histoire : dense et diversifié. Fondé par les Romains en tant que capitale des Trois Gaules au Ier siècle avant J.-C., le centre de la ville recèle de nombreuses fontaines et monuments. (JACQUES PIERRE / HEMIS.FR / AFP)