Burger King a ouvert des négociations pour racheter Quick

Les 509 restaurants Quick pourraient bientôt porter une enseigne Burger King. Des "négociations exclusives" sont ouvertes par le groupe Bertrand, actionnaire majoritaire de la chaîne de restauration rapide.

(Si l'acquisition aboutit, les 509 restaurants Quick de France passeront sous enseigne Burger King © MaxPPP)

 C'est le groupe Bertrand, actionnaire majoritaire de Burker King France qui l'annonce ce lundi matin. Des "négociations exclusives" sont ouvertes avec le groupe CDC Capital Investissement, en vue d'acquérir Quick, la chaîne de restauration rapide. Et elles pourraient aboutir avant la fin de l'année . Si cette transaction financière aboutit, les 509 restaurants français de Quick passeraient "progressivement"  sous enseigne Burger King, explique le groupe Bertrand dans un communiqué. Et il ajoute que "la marque serait maintenue en Belgique, son pays d'origine, au Luxembourg et hors d'Europe.

Quick revendique un chiffre d'affaires de 1,029 milliards d'euros

Si l'opération financière aboutit, elle fera de Burger King le numéro deux du marché de la restauration rapide, juste derrière Mac Donald's.  "Nous sommes convaincus que la conjugaison de tous les talents des deux groupes Burger King et Quick permettra de dessiner un nouveau paysage de la restauration rapide en France dans les prochaines années", a déclaré Olivier Bertrand, président du groupe Bertrand, cité dans le communiqué.      Pour aboutir, l'acquisition de Quick par Burger King doit toutefois bénéficier de l'assentiment de l'autorité de la concurrence mais aussi de l'avis des représentants du personnel.  En 2010, le groupe propriétaire de Quick avait déjà céder ses restaurants mais n'avait pas trouvé preneur. L'an dernier, le groupe revendiquait un chiffre d'affaires de 1,029 milliards d'euros.