Santé : faut-il augmenter les taxes sur l'alcool ?

Plusieurs médecins demandent à la ministre de la Santé de taxer davantage l'alcool afin de financer une campagne de prévention.

Voir la vidéo
FRANCE 3

L'alcool est la deuxième cause de cancers après le tabac et la première cause de mortalité chez les 15-30 ans. Faut-il le taxer davantage ? La plupart des consommateurs interrogés semblent ne pas être d'accord, mais plusieurs médecins ont écrit jeudi 11 octobre à Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. Ils lui demandent de taxer plus fortement l'alcool pour financer une vaste campagne de prévention contre l'addiction, car ils peinent à se faire entendre.

4 milliards de taxes par an

À l'heure actuelle, le vin est taxé à hauteur de 20% et les spiritueux de 60%, soit 4 milliards de recettes fiscales par an. Les lobbies du secteur estiment cela bien suffisant. Selon eux, les taxes sont des recettes pour l'État et ne servent pas à financer de telles campagnes. Chaque année, la consommation d'alcool couterait à l'État et à l'assurance-maladie, la somme de 120 milliards d'euros. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, le 10 octobre 2018, dans la cour de l\'Elysée. 
Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, le 10 octobre 2018, dans la cour de l'Elysée.  (ERIC FEFERBERG / AFP)