Cet article date de plus de trois ans.

L'Assemblée nationale vote la hausse de la CSG

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
L'Assemblée nationale vote la hausse de la CSG
Article rédigé par
France Télévisions

Les députés ont voté hier soir, mercredi 25 octobre, la hausse de la CSG. À droite comme à gauche, on dénonce une injustice faite aux retraités.

Salariés, fonctionnaires, retraités, rentiers, pour tous, la CSG va passer de 6,6% à 8,3% l'an prochain. Une hausse de 1,7 point. Pour les salariés du privé, elle sera compensée par une baisse des cotisations maladie et chômage. Mais en deux temps : en janvier, puis à l'automne. À ce moment seulement la hausse de la CSG sera compensée.

Une injustice pour l'opposition

Les indépendants aussi verront leurs cotisations sociales baisser. Le cas des retraités a lui agité la rue et les bancs de l'Assemblée. La majorité d'entre eux verra sa CSG augmenter sans compensation. À partir de 1394 euros net par mois pour une personne seule de pus de 65 ans et de 1 289 euros si elle à moins de 65 ans.

Gauche et droite dénoncent une injustice. La majorité elle parle de solidarité intergénérationnelle. Les retraités aisés donneront un coup de pouce aux travailleurs confrontés au chômage et à la baisse du pouvoir d'achat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.