Environnement : vers la fin du chauffage au gaz

Les maisons construites à partir de l'été 2021, ne pourront plus être chauffées au gaz. C'est la conséquence des nouvelles normes environnementales. En 2024, les logements collectifs seront privés de gaz. 

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Installer une chaudière au gaz neuve dans une maison, ne sera plus possible. Dès l'été 2021, le chauffage au gaz dans les logements neufs sera interdit. La mesure concernera les logements collectifs dès 2024. Un coup dur pour certaines entreprises : "On met en avant depuis de nombreuses années le gaz et aujourd'hui, on nous fait comprendre qu'il n'y aura peut-être plus de gaz", s'interroge ce chef d'agent spécialisé dans la maintenant de chaudières au gaz. 

Faire baisser la consommation énergétique 

Les foyers qui utilisent une chaudière au gaz ne devront pas la débrancher. Avec cette mesure, le gouvernement espère faire baisser la consommation énergétique des logements qui seront construits, responsables d'un quart des émissions à effets de serre en France. Les pompes à chaleur ou le poële à granulé à bois seront privilégiés. Le gouvernement veut aussi réduire la part du nucléaire et donc consommer moins d'électricité. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les tarifs réglementés du gaz pour le chauffage augmentent de 5,8% hors taxe au 1er novembre 2018 (illustration).
Les tarifs réglementés du gaz pour le chauffage augmentent de 5,8% hors taxe au 1er novembre 2018 (illustration). (JULIO PELAEZ / MAXPPP)